Récit

Renouveau des sens

Mes yeux sont clos. J’oublie tout, jusqu’à mon être, et me laisse envelopper dans ce silence qui n’en est pas un. Assise en tailleur au milieu de nulle part, j’ai l’impression de ressentir le tout pour la première fois. A droite je perçois le vent doux sur le fleuve majestueux ; ce dernier est tellement grand qu’il semble être un océan. J’entends. J’écoute.

Pages

S'abonner à RSS - Récit