Poésie

My tears are not the only fruit

Image : C. Laranjo, un téléphone et un avion

J'étais allée trouver le coeur I
Atlanta, 31 décembre

J'arrête pus de pleurer depuis hier
À chaque fois où je pars seule c’est la même affaire
Quand j’achète le billet je suis la joie quand je l’annonce à ma mère je suis la joie quand je cherche des hôtes je suis la joie quand je
pars je
pleure.

« …qu’un canal s’est pendu… »

« …qu’un canal s’est pendu… »

Topologique… tous nos pas le sont. Si tu préfères « lieux-commun », cliché, déjà-vu, stéréotype et son grand frère, plus enraciné, archétype.

 

.Gateway-sud, j’en perds ma langue,

Arrimé à ma chaise de scipteur,

Chercheur d’or au fond de la vallée,

De l’aire industrielle, de la zone fabricante,

D’hier et de demain, éventrée par

Il faudra le vivre

Tout ça les sciences ne le disent pas mais nous le savons très bien avec nos mains dans la nuit.
– Valère Novarina
 
Nous choisissons notre monde et le monde nous choisit.
– Maurice Merleau-Ponty

Penses-tu

Image : la vie-poésie
 
 
J'arrête pus d'acheter des petits livres bleus
Presque pas de lettres, juste la mer sur la couverte
Ils parlent toujours de maison et de monde
J'essaie d'expliquer la différence je n'y arrive pas.
 
En allant chercher l'essai qui dit comment habiter, je me trompe d'est en ouest sur Laurier
Une fois rentrée je couche une mappemonde dans mon lit
La nourris en cantaloup

Le pays des personnes*

Image : Alexandros Tzortzis (Hampi, 2011)
 
Il y a des phrases qui me passent à travers les années dans la bouche
Des mots
N’ont jamais terminés d’être.
 

Pages

S'abonner à RSS - Poésie