2016

BERGHAIN

Tout le monde en parle. C’est le club le plus connu en Europe pour le techno. Tout le monde en a déjà entendu parler. Mais personne n’y est allé. Je traverse un fossé, après une longue marche nocturne dans le coin des chemins de fer. Une file de plusieurs heures me sépare de l’entrée. Les Allemands à la porte dévisagent chacun d’entre nous quand notre tour arrive. De la tête aux pieds, puis en enfonçant le regard dans le plus profond du mien. Il y a une tension, c’est un test. Il faut avoir le profil pour rentrer là.

Je vais vous confier un secret...

Je n'ai pas beaucoup voyagé.

Dans cette affirmation il y a deux références possibles. Soit une comparaison à d'autres, suivie de tout ce que ça implique (de l'indifférence à la jalousie en passant par l'envie), soit un simple constat lié à mes aspirations.

Pourquoi je voyage peu? Est-ce que j'aime voyager? Qu'est-ce que je recherche dans le voyage?

Vagabondage

Se perdre dans une ville inconnue. Se laisser perdre. Ne pas chercher à savoir quel est le nom de la rue, le quartier, le chemin. Marcher, tourner, voir un bel immeuble, s’en rapprocher. En voyageant, on est prédisposé à se laisser mener par l'aventure.

Se laisser guider par son instinct. Être à l’écoute, être ouvert à recevoir une proposition, suivre des inconnus pour aller voir un spectacle, ne pas savoir où on va dormir, ni ce qu’on va manger. 

No. 3 / de l'importance de l'inutile

photo: Florence Tétreault

Souvent, je ne roule en vélo qu’en direction de. Je fais des choix cohérents pour arriver à un but, parce que c’est tellement tellement important de se réaliser. J’essaie de me situer dans un axe de trajectoire générale, j’élimine le superflus et j’avance.

Le départ commence par le retour

Le départ commence par le retour

Si changé, si différent. Après des semaines d'errance, tu te cherches encore plus. Tu t'étais dit, un long séjour à l'étranger ferait du bien. Mais te voilà de retour. Tu te retrouves dans une zone de non-confort, tes gestes sont malhabiles, ton esprit est ailleurs. Ou es-tu?

Pages

S'abonner à RSS - 2016